Catégorie: à la plage (page 2 sur 3)

dans mon sac de sport – l’aviron

En été comme en hiver, je rame. Un peu tout le temps et un peu partout en fait. Enfin, tant que les vagues ne dépasse pas le mètre cinquante, là je surfe mais c’est une autre histoire. La première fois où j’ai pu poser mes fesses sur un skiff, j’ai pas mal tenu l’équilibre. Puis j’ai pensé à ce que j’allais manger au gouter et le bateau s’est retourné. Littéralement. Avec moi dedans. Mes cheveux étaient encore mouillés quand j’ai compris que j’allais apprécier. Le sport et moi, on a un rapport plutôt simple. S’il me fait vivre l’effort sans réfléchir, j’adore. S’il me prend la tête, j’arrête. L’aviron, c’est un peu tout ça à la fois. De l’action, de la glisse et un simple besoin de concentration.

en savoir plus →

dans mon sac de musique – le Brésil

C’est évident, tu t’en rappelles puisque je l’avais jouée et raconté. Le ukulele, Cocoon, les tierces, les basses et cette lente mélodie qui te fait rêver même éveillée. Depuis, on l’a chanté, écouté et rejoué. Beaucoup. Un peu trop? Même pas. Enfin je crois. Puis on a changé de thème. Alors j’ai rendu les cordes à J pour qu’il me fasse entendre le Brésil. Il m’a raconté un peu puis a joué longtemps pendant que je voyageais les yeux fermés.

en savoir plus →

dans mon sac de livres – le vieil homme et la mer de Ernest Hemingway

De temps en temps, je lit. Souvent, plusieurs fois par jour en fait. Peut être parfois même un peu trop. C’est possible de trop lire, dit? Les pages s’enchainent quand d’autres s’éternisent et restent à la traine. C’est peut être ça la différence entre les bons livres et les mauvais. L’impression de fluidité qui s’en dégage comme si on avait sous les yeux un seul bloc cohérent. Un bloc de vie, d’expériences et d’aventures.
en savoir plus →

dans mon sac de sport – le surf

A chaque fois qu’on rentre à la maison de l’ouest, là bas, en Bretagne, on regarde les prévisions pour aller faire du surf. On débat toujours pour savoir si un vent du Sud (ou de l’Est?) rabaisse les vagues ou les creuse. On tombe généralement d’accord pour se dire que c’est pas si grave finalement d’où vient le vent. Même s’il n’y a pas de vagues, on s’entrainera à ramer.

en savoir plus →

dans mon sac de randonnée – la Corse

Pas toute la Corse non plus, on n’est pas des machines. Surtout que nos pieds sont relativement petits et que trois jours, c’est court. On avait dit, on prend le ferry pour commencer les vacances plus tôt.

On est monté à bord et redescendu en courant car on avait oublié de prendre à manger pour le soir. En y repensant, c’est bien une chose à côté de laquelle on ne passe pas d’habitude. Quand on est revenu avec des pizzas brulantes, toutes les places étaient prises. Alors on s’est mis par terre et on leur à discrètement jeté des olives et des regards noirs. C’est vrai qu’on avait pas réservé de siège mais ce n’est pas une raison.

en savoir plus →