dans mon sac de rentrée

En fait, je voulais te parler de la rentrée et de ce qu’elle m’apportait quand je me suis rendue compte que finalement, je n’irai pas m’assoir sur les bancs de l’amphithéâtre cette année. Bon, j’ai gravé mon nom sur la table donc j’y garde légalement une place mais mon coeur est ailleurs. Coincé dans ma thèse, pas loin du chapitre 3, si jamais tu me cherches.

Alors on va dire que c’est une rentrée des classes dans le sens où on sent bien que l’air fraichît; que les rues sont de nouveau pleines de ces gens pressés et qu’il y a un je-ne-sais-quoi dans l’atmosphère qui me donne envie de remplir mon sac de crayons, de post-it et de cahiers prêts à être noircis.

sac à dos herschel de rentrée devant un buisson de fleur rouge. Lunettes persol et livre l'Illiade d'Homère.

La nouveauté, les souvenirs de l’été, l’emploi du temps, les salles de cours qui sentent un peu le renfermé et la poussière réchauffée, les amis retrouvés et ceux oubliés. C’était un peu tout ça à la fois pour moi la rentrée. Pas mal d’appréhensions et beaucoup d’excitation. Alors on préparait à chaque fois une trousse d’homéopathie avec ma maman. Si je me rappelle bien, on mettait un tube de chaque dans mon sac et je me voyais déjà grande et responsable (Gelsemium 9CH, Nux Vomica 9CH, 3 granules matin et soir pour aider l’anxiété à partir).


En préventif, Ignacia Amara 9CH, 5 granules matins et soir.

Fatigue physique et intellectuelle? C’est Phosphoricum acidum 9CH si maux de tête ou Kalium phosphoricum 9CH, 3 granules matin et soir.


A peine grande en fait et quand est ce que je serai grande au fait? Ça doit être juste après le premier baiser, le bac ou la thèse, juste après la prochaine rentrée peut être? Et si finalement, j’oubliais de devenir grande? Et si finalement, j’étais déjà grande? De mon enfance, de mes expériences, de mes nuits passées et mes rêves affirmés. Et si j’étais déjà grande, comment je la verrai la rentrée? Avec envie, je le sais. L’envie d’aborder un nouveau chapitre, une nouvelle page. La peur aussi de se lancer dans l’écriture d’une nouvelle phrase. L’excitation de trouver à chaque paragraphe les projets se former et prendre pied. En somme, la rentrée c’est comme taper « Entrée » pour marquer la fin de l’été.

Mon sac de rentrée est bien plus simple maintenant. Un livre, des crayons en nombre suffisant pour  réécrire trois fois le programme de 1ère année, mes lunettes préférées, un bout de thèse au cas où la suite me viendrait et un tas de papier pour mettre à plat toutes mes nouvelles idées.

sac à dos herschel de rentrée dans l'allée du monastère de Cimiez

Allez viens, on va voir qui est nouveau cette année.

2 Commentaires

Ajoutes le tiens →

  1. Quel joli texte un brin nostalgique qui décrit bien ce qu’est la rentrée. Pour moi une rentrée de prof un savant mélange d’excitation et un peu d anxiété . Mais lorsque l’on ne reprend plus son cartable pour la rentrée c’est étrange il me manque un je-ne-sais-quoi. ….

Laisser un commentaire