page 2 sur 12

dans mon sac de sport – le snowboard les fesses dans la neige

Et maintenant que mes fesses et mon nez ont commencés à décongeler, je peux raconter le snowboard. Ou les planches à neige, c’est selon. Je crois que tout débute quand on a pris l’avion pour Genève. Ou peut être même avant quand on a parié à qui arriverait le premier en bas de la piste avec les yeux fermés. Ou juste après alors quand on a regardé Everest sur grand écran avec le son à fond et que j’avais la nette impression que le vent soufflait directement depuis la chaine de l’Himalaya jusque dans l’appartement.

Bref, concours de circonstances, le décors est posé, passons. Ellipse temporelle jusque la première chute.

en savoir plus →

dans mon sac de voyage – Berlin en trois mots

Trop de temps passé à voguer sans prendre un moment pour digérer ce qu’on a vécu et mangé. Les souvenirs se mélangent en une sorte de grand cocktail à la saveur de l’Europe. Je crois qu’il y a même des bouts de glaces venus du froid qui flottent ici et là. Bref, plus qu’à gouter et deviner ce que l’on a sur le bout de la langue. Des falafels, des burritos et du pain Vietnamien? Ça, à coup sur, c’est Berlin.

en savoir plus →

dans mon sac de sport – le surf la tête dans le sable

6h30 – le réveil sonne, c’était pas vraiment prévu. C’est plutôt le réveil de la semaine ça. Je me rendors sereine bien au chaud sous la couette.

9h30 – le réveil sonne de nouveau, c’était pas non plus prévu comme ça puisque j’avais rendez vous à 9h30 sur place.

9h35 – le café est passé mais la brioche est restée. Je reste positive. Le ciel est bleu, les planches de surf rentrent encore dans la voiture et j’ai posé une demi baguette avec trois carreaux de chocolat sur ma combinaison.

9h36 – Manque d’habitude, j’ai failli arracher trois rétros en reculant. Les planches m’empêchent de voir tout le coté droit de la route. Pas grave. Les voitures que je ne vois pas, n’existent pas. On fait comme au permis, on a dit.

en savoir plus →

dans mon sac de rêves – le poisson

En fait, je suis plutôt Bélier que Poisson mais bon je ne chipote pas, si j’en rêve, il y a surement une raison. Comme cette fois où j’ai rêvé du permis ou cette autre où l’on faisait un voyage à Bali. C’était prémonitoire et je m’en suis plutôt bien sortie mais c’est une autre histoire. Ce rêve là sentait l’océan et son ballotement incessant. Il était à la fois un peu froid et assez sombre pour que j’y crois. Mais par dessus tout, il était surtout vide avec pour seul mouvement le miroitement du soleil sur la surface et les tribulations d’un gros poisson.

en savoir plus →

dans mon sac de tous les jours – le minimalisme

Alors c’était au choix: le minimalisme ou le chocolat. Pas de chance, j’ai dû passer quelques heures à ranger, trier, aspirer, jeter (deux pulls, une chaussure ainsi qu’un vieux bout de savon) pour finir par maudire mon organisation donc on parlera du chocolat une prochaine fois. Bref, le minimalisme et moi, ça fait deux; voire peut être même trois mais il faut que j’en parle. A l’envie, on peut voir ça comme une thérapie. En réalité, il faut que j’écrive pour m’en rappeler.

en savoir plus →