dans mon sac de Noël – les cadeaux

Ce serait plutôt une hotte à cadeaux qu’un sac d’ailleurs.

Ou un grand panier en osier. Mais vraiment grand alors car pour les Noël en famille, je rentre avec une telle quantité de cadeaux que j’oublie souvent à qui est destinée la moitié. Bagage cabine oblige, le tout ne dépasse jamais les 13 kilos. Plus ou moins. Un pour mes chaussures, un autre pour mon sac et le reste de paquets soigneusement emballés. Je met de côté un regard féroce pour que la douane reste loin de ma valise et un regard tout doux pour le steward qui me demande si mon sac pèse vraiment moins de 13 kilos. Ça y est, je suis prête à rentrer.

Le sapin géant, les bougies, l’odeur des crêpes, les tapis tout doux, le chat assoupis et les flocons au coin des fenêtres. Tout me fait penser à Harry Potter et j’ai l’impression de fêter Noël chez les Weasley chaque fois que j’arrive à la maison. En fait mes parents sont plutôt bruns mais c’est tout aussi bien. A peine installée, je me met à chercher mes cadeaux. Plus de magie ici mais plutôt une tradition. Enfin, je me déculpabilise comme je peux disons. Partagée à chaque fois entre l’envie de tomber dessus et le désir de chercher dans les endroits les plus improbables pour ne pas les dénicher. Il faut dire que je ne trouve jamais rien dans la boite à sucre. Par contre, dans le placard d’en bas, j’évite de chercher.

A l’appartement du sud, c’est tout pareil mais en plus petit. Alors je ne fouine pas mais je tombe dessus par hasard. Oui oui. C’est vrai que je lui ai tellement dit et répété, montré comme ce serait fantastique d’avoir ces chaussures au bout des pieds que je m’y attendais un peu. Beaucoup? Très certainement mais maintenant, je crois qu’elles sont là. Tout juste arrivées. Il ne faut pas pousser, je ne les ai pas essayées mais j’ai tellement souri à cette idée que je crois que ça fait un peu partie du cadeau aussi.

danslesacdeclaire - dans mon sac de Noël - les cadeaux sac repetto et malle en bois sur tomette chaussures zizi

L’autre morceau, c’est un coffre en bois. Ou une malle. Elle date du début 19ème et est belle tout simplement. Je crois que c’est aussi un message pour me dire de ranger un peu plus sérieusement les sacs qui trainent à l’appartement. Bon, ce cadeau là est tellement grand qu’il n’était pas difficile à trouver. D’ailleurs, connaissant ma curiosité (ou le poids du coffre, j’hésite), J m’a tout bonnement attendu pour aller le chercher. C’est une surprise donc ne regarde pas s’il te plait. Après avoir mis les mains dessus, c’était déjà compliqué de ne pas ouvrir les yeux. Alors autant dire que c’était carrément impossible de les garder fermés en descendant les escaliers. Pareil dans le train, les marches et sur le rond point. Bref, le coffre est joli et je l’adore déjà tellement qu’il m’est très difficile de ne pas anticiper le rangement.

De mon côté, j’ai si bien caché les siens que je n’en retrouve plus qu’un. Encore une fois, on va bien rire sous le sapin.

4 Commentaires

Ajoutes le tiens →

  1. Hello ! J’adore les fêtes de fin d’années et j’ai très hâtes aussi de gâter les miens ! J’ai commencé mes paquets depuis un moment et c’est vrai qu’on finirait presque par les oublier ! Je me reconnais aussi dans la famille Weasley à cette période de l’année et j’adore !
    Pour ma part, les repetto c’était l’année dernière ! Mon dieu que je suis dingue de cette marque….
    Bonne fête à toi !
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    • ahah je viens justement de (re)finir le 3ème tome d’Harry Potter et le Noël qu’ils y passent est simplement le Noël rêvé!
      A propos de tes repetto, tu as posé une semelle supplémentaire dessous ou tu les as laissées au naturel?

  2. Tu écris si bien que j’ai mis ton blog en favori pour y revenir et tout lire.

    XOXO LOVE

    Anthony & Noémie, blogueurs amoureux et curieux sur notrecarnetdaventures.com

Laisser un commentaire