En fait, je voulais te parler de la rentrée et de ce qu’elle m’apportait quand je me suis rendue compte que finalement, je n’irai pas m’assoir sur les bancs de l’amphithéâtre cette année. Bon, j’ai gravé mon nom sur la table donc j’y garde légalement une place mais mon coeur est ailleurs. Coincé dans ma thèse, pas loin du chapitre 3, si jamais tu me cherches.

en savoir plus →