Tag : Randonnée

dans mon sac de randonnée – La crête des grues depuis Théoule

C’était comme ça, un changement rapide comme un claquement de doigts. Au départ, c’était une simple idée, légère, innocente sur laquelle j’ai soufflé pour la faire s’envoler puis elle a changé. Sans prévenir, elle s’est brusquement transformée en un réveil à 6h31 le dimanche matin. En sursaut et sans les mains. D’ailleurs, il faut que je pense à changer la sonnerie Marimba pour en mettre une tout à fait adaptée à la situation des dimanches de randonnée. Je crois que celle à laquelle je pense vient du film Everest et dit quelque chose comme; « allez debout, aujourd’hui est un jour parfait pour grimper jusqu’au sommet ». Ou pas. Ce serait un coup à me réveiller le coeur tambourinant dans ma poitrine en m’imaginant au camp de base trois et croyant que les bouteilles d’oxygènes ne sont jamais parties de la vallée. Bref, pour aujourd’hui pas besoin d’oxygène par contre il faut partir tôt et prendre de l’eau. Beaucoup d’eau.

en savoir plus →

dans mon sac de randonnée – Port Louis

A la maison de l’ouest, les balades se font au choix; à pied sous la pluie ou à vélo le temps d’une éclaircie. Rapport au temps mi-mouillé, mi-brillant de cette fois-ci, c’est en bateau que l’on est finalement parti. Enfin presque. N’ayant pas de ponton à disposition dans le jardin ni de vrai marin sous la main, c’est plutôt en voiture que l’on a commencé cette drôle d’aventure.

en savoir plus →

dans mon sac de randonnée – Tendes

Au début, on devait louer une voiture et partir à l’aventure. Une voiture sans toit on avait dit pour regarder le ciel en roulant. Voir les nuages défiler au loin en s’étirant. Ceux, tout près, s’enfuyants. Et aussi sentir mes cheveux s’emmêler avec le vent. Ce week end, la météo avait d’autres envies. Des envies de nuages grondants et pleins de pluie. Donc à moins de vouloir circuler dans une baignoire, on a laissé la décapotable de côté.

en savoir plus →

dans mon sac de randonnée #1 – la tête du Garnier

Une randonnée pour aller où d’ailleurs? On s’est posé et reposé la question (30′ au moins), on a intégré les vélos puis la tente à l’équation. Enlevé les vélos mais gardé la tente puis rajouté des duvets car là haut, ils ont prévu 11 degrés à la météo.

Partir en avance pour le bus, c’est cool mais on préfère optimiser donc on part en courant. Ça, c’est mieux.

en savoir plus →