Tag : sac (page 1 sur 2)

dans mon sac de voyage – récit d’un sac trop plein

En partant, c’était un sac neuf et brillant. En revenant, un peu moins. J’ai compté deux cicatrices, un coup de crayon, trois autocollants, de la poussière encore au fond et une tâche de cumin. A le regarder sagement rangé avec les autres sacs, je me suis dit que s’il pouvait parler, il nous livrerait un récit quelque peu différent de cette parenthèse Indo-Thaïlandaise. Alors je me suis laissée à imaginer une histoire vue du haut de ces 30 centimètres. Une histoire faite de passages en soute, d’oublis, de lancés contrôlés ainsi que d’excursions à vélo, en bemos, à dos ou à moto et parfois presque sous l’eau.

en savoir plus →

dans mon sac de voyage – jungle, ville et plage en 60L

Dire que j’ai beaucoup de sacs relève de l’euphémisme. Légèrement. Si j’en suis consciente, c’est un début, non? Ils sont tous là un peu alignés, plus ou moins bien rangés. Ils sont en daim, mat, lisse, en cuir brun, à main, noir, grainé, rouge, à dos, de randonnée ou de soirée et couvrent l’éventail des possibles tout entier (deux fois). Seulement, je n’en ai pas encore assez. Enfin, c’est surtout vrai depuis que mon sac de voyage a craqué. A l’aller, la fermeture centrale. Au retour, celle du coté. N’ayant jamais eu d’époque punk, j’en ai profité pour me rattraper et tout faire tenir à coup d’épingles à nourrices. Quand la lanière centrale m’a lâchée au milieu de l’aéroport, je me suis résignée. Et je l’ai un peu maudit aussi (trois fois). Pas cool.

en savoir plus →

dans mon sac d’astuces – entretien du cuir

Le premier sac que j’ai eu, il m’a été offert par ma maman. Un sac au cuir un peu craquelé dont la texture m’est restée en mémoire tant je l’ai vue le porter. C’était un vieux sac. Un peu grand mais tellement pratique pour mettre Joséphine et mes poupées dedans. Ne me jugez pas, j’avais tout juste 6 ans. L’avoir à mon épaule m’a fait grandir d’un coup. Un peu comme la fois où j’ai fait mes premiers pas en talons. A cette époque là, j’aimais bien vieillir donc ça va.

en savoir plus →

dans mon sac de livre – Limonov d’Emmanuel Carrère

En lecture, j’ai une règle essentielle. Enfin deux ou peut être trois mais toutes très simples. Selon la première, je prends toujours soin de ne lire qu’un livre à la fois. La seconde règle m’oblige à alterner les styles entre deux éditions. Et j’ai oublié la troisième mais elle est certainement aussi super que les deux premières. Ainsi, je peux laisser libre cours au jeu entre mon imaginaire et celui de l’auteur. M’imprégner du style et vivre l’histoire de mon côté jusque son apogée. Puis tout changer.

en savoir plus →

dans mon sac d’internet – collaboration

Dans la journée de tous les jours, je porte rarement un seul sac à la fois. C’est une image pour l’internet évidemment. Je ne sors pas avec trois sacs, une besace et deux pochettes sur mes épaules. Quoique…

en savoir plus →